Il est souvent difficile de se repérer face à toutes les appellations et déclinaisons « psy » que l’on retrouve, et c’est bien normal ! J’espère que ces quelques lignes vous permettrons d’y voir plus claire de manière à ce que vous ayez plus de facilité à choisir VOTRE psy

Tout d’abord, il est important de pouvoir être accueilli par un psy qui dispose d’une formation solide et d’une boite à outil dans laquelle il sera capable de puiser, afin de pouvoir accompagner positivement son patient. On parle ici d’un psy qui est capable de mettre en place un cadre bienveillant, de faire preuve d’une écoute particulière de son patient, et qui n’imposera jamais ses idées ou ce qu’il serait bien, ou non, de penser. En aucun cas le psy ne doit juger, ou interférer dans la vie privée des personnes qu’il reçoit. 

D’autre part, en plus d’une connaissance théorique suffisante, un psy est également quelqu’un qui a pris le temps d’être accompagné lui même afin de comprendre son propre fonctionnement et d’identifier ses propres fragilités pour ensuite porter une écoute attentive à son patient et l’accompagner dans une démarche neutre et bienveillante.

 

 Les différents types de « psy »:

– Le Psychiatre est un médecin qui a fait une spécialisation en psychiatrie. C’est parce qu’il appartient au corps médical qu’il est habilité à établir des ordonnances et que ses prestations sont remboursées par la sécurité sociale. Les psychologues et les psychiatres n’ont aucune année de formation en commun, et, même s’ils travaillent tous les deux sur le psychisme, c’est bien souvent de manière assez différente. En médecine, lorsqu’il y a symptôme, il y a souvent en réponse un traitement médicamenteux. D’autre part, rien ne garanti que le psychiatre ait fait une introspection ou un travail sur lui même. 

 

 – Le Psychanalyste n’est de base ni médecin, ni psychologue. C’est une personne qui est censé avoir fait une psychanalyse, et qui est censé avoir suivi des études dans une école de psychanalyse reconnue. Le titre de psychanalyste n’est ni obligatoire, ni protégé. Ainsi, tout le monde peut prendre le titre de psychanalyste mais généralement, ce sont les psychologues et les psychiatres qui se revendiquent comme tel après de nombreuses années de psychanalyse.

 

 – Le Psychologue a obtenu un diplôme d’état après au moins 5 années d’études en psychologie et est un professionnel de la santé mentale. Pour des raisons politiques, ses consultations dans le cadre libéral ne sont pas remboursés par la sécurité sociale mais aujourd’hui, certaines mutuelles prennent en charge quelques séances. Il existe différents types de psychologue car comme le psychanalyste, le psychologue se spécialise après quelques années d’étude. Par exemple, un psychologue « clinicien » (tel que moi) est un psychologue qui a suivi une spécialisation en psychopathologie, « clinique » désignant le fait d’être « au chevet du patient », c’est à dire ayant une capacité particulière à établir une relation avec le patient, et repérer les éventuels symptômes ou du moins ce qui fait souffrance en lui. 

 

 

Depuis 2012, les psychiatres, psychologues et psychanalystes (ayant suivi des études de psychanalyse) peuvent demander le titre de psychothérapeute. C’est un titre protégé qui garanti une solide formation et un minimum d’expérience dans certaines formations. Cependant, l’absence de ce titre n’est pas synonyme d’incompétence. Il vous appartient de vous renseigner sur la/les formations de votre psy et sur la qualité de l’accompagnement qu’il propose.

– A savoir, le terme de « psychopraticien » est libre d’emploi, tout le monde peut y prétendre. Généralement le psychopraticien utilise une méthode avec ses patients dans sa pratique d’accompagnement. Il vous revient de vérifier la validité du titre de votre thérapeute. 

J’espère que vous y verrez plus claire concernant les différentes appellations « psy » !  N’hésitez pas à approfondir vos recherches si vous avez besoin de plus d’informations, les quelques lignes présentées ci-dessus ne reflétant qu’un simple résumé des différentes déclinaisons.

 

A propos,

Charlène Thiemonge, Psychologue Clinicienne et Psychothérapeute d’orientation psychanalytique vous reçoit au sein du Pôle Santé Médicentre de la Duchère, à Lyon 9ème (proche du Métro Gare de Vaise)

Votre psychologue à Lyon 9 intervient dans la prise en charge des difficultés que vous pouvez rencontrer tout au long de la vie, du mal être, de l’état dépressif, de l’épuisement professionnel, l’emprise et les relations toxiques, et dans le cas où vous souhaiteriez débuter ou reprendre un travail de réflexion sur vous-même.

Pour me joindre,

Charlène Thiemonge, Psychologue à Lyon 9. 

Vous reçoit du Lundi au Samedi, sur RDV. 

ADELI: 699340378

SIRET: 847 797 255


Pôle Santé Médicentre de la Duchère,

5 Place Abbé Pierre, 

69009 Lyon. 


06 16 24 99 87